Plan National d’Actions en faveur des Maculinea

Plan National d’Actions

Un Plan National d’Actions (PNA) est un outil qui a pour objectif  de garantir le maintien ou le rétablissement des espèces menacées ou ayant un intérêt particulier dans un état de conservation favorable. Ainsi, un PNA est mis en œuvre lorsque les dispositifs règlementaires de protection de la nature sont insuffisants pour permettre le maintien d’une espèce ou d’un groupe d’espèce dans un état de conservation favorable.

PNAO - Plan National d'Actions en faveur des Maculinea

Ce Plan National d’Actions a pour objectif  l’évaluation et l’amélioration de l’état de conservation des espèces de Maculinea présentes en France. L’atteinte de ses objectifs passe par l’acquisition des données quantitatives sur l’état de conservation des espèces et l’amélioration de l’état de conservation des espèces et de leurs habitats en France.

Pourquoi un PNA Maculinea ?

Les Maculinea sont des Lépidoptères Rhopalocères ayant un cycle de vie complexe, faisant obligatoirement intervenir une pante hôte et une fourmi hôte spécifiques. Il s’agit d’espèces monovoltines, dont les l’émergence des imagos à lieu entre juin et août. Après l’accouplement, la femelle pondra ses œufs au niveau des inflorescences de la plante hôte. L’éclosion aura lieu quelques jours plus tard, les chenilles se déplaceront jusqu’aux fleurs de la plantes hôte où elles se nourriront. A l’état larvaire, la chenille va se laisse tomber au sol où sa survie dépendra de son adoption par sa fourmi hôte, qui a lieu grâce à une sécrétion abdominale entrainant une confusion chez les fourmis hôtes. En effet, en recueillant une chenille de Maculinea, la fourmi pense recueillir une de ses propres larves perdue.. Ainsi, la chenille est transportée dans la fourmilière et déposée au sein du couvain de la fourmi hôte. En fonction de l’espèce de Maculinea, la chenille pourra adopter 2 stratégies différentes dans la fourmilière : espèces dites « coucou » ou espèces prédatrices. Les chenilles de Maculinea ont ensuite un cycle partiellement biennal, c’est-à-dire que le nymphose des chenilles pourra avoir lieu au bout de 10 ou de 22 mois dans la fourmilière. Lorsque la chenille est trouvée par une fourmi d’une autre espèce, elle est considérée comme une proie et si elle n’est pas trouvée, elle meurt de déshydratation au bout de quelques jours. 

Les principales menaces qui pèsent sur les Maculinea sont l’intensification de l’agriculture, l’abandon du pâturage, l’assèchement des zones humides, la consommation d’espaces naturels (au profit de l’urbanisation notamment). Toutes ces menaces entrainent directement la disparition des habitats favorables aux Maculinea.

Déclinaison Régionale du PNA Maculinea

Le PNA Maculinea a été décliné dans les trois ex-régions du Grand Est. L’animation est réalisée par les trois Conservatoires d’Espaces Naturels : Conservatoires d’Espaces Naturels de Lorraine, Conservatoire d’Espaces Naturels de Champagne-Ardenne et Conservatoire des Sites Alsaciens. En effet, fort de leurs expériences en matière de préservation des milieux naturels et de leur implication en faveur des Maculinea, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Grand Est (DREAL Grand Est) leur a confié l’animation de la déclinaison régionale du PNA en faveur des Maculinea.

 

 

L’Alsace est une région à fort enjeux pour la déclinaison du PNA Maculinea. En effet, les cinq taxons présents en France et en Europe ont été cités dans la région : Maculinea teleius ; Maculinea nausithous ; Maculinea arion ; Maculinea alcon alcon & M. alcon rebeli. Cependant, l’Azuré des mouillères (Maculinea alcon alcon) n’a pas fait l’objet d’observations récentes et est à présent considéré comme disparu sur la liste rouge d’Alsace (IMAGO, 2014).

Les objectifs sont d’évaluer et d’améliorer l’état de conservation des espèces de Maculinea en Alsace. Cependant, l’état des connaissances n’est pas au même stade pour toute les espèces de Maculinea, il en résulte donc des stratégies d’actions différentes pour chaque espèce.

Les actions prévues sont classées en quatre domaines :

  • Animation : animation et mise en œuvre du Plan Régional d’Actions en faveur des Maculinea en Alsace
  • Etudes et connaissances : compléments d’inventaire sur la répartition de Maculinea arion et des Maculinea liés à la Sanguisorbe officinale, détermination des paramètres favorables à la présence de Maculinea arion, évaluation de l’état de conservation des métapopulations de Maculinea, centralisation informatique des données alsaciennes et animation de la base de données, mise en œuvre d’études scientifiques
  • Protection et gestion : détermination des priorités spatiales pour la gestion conservatoire des métapopulations, plan de sauvegarde pour la préservation des dernières stations de Maculinea alcon rebeli, poursuite de la mise en œuvre d’une gestion agricole adaptée à la conservation des azurés liés à la Sanguisorbe officinale, protection des stations de Maculinea arion, mise en œuvre des premiers corridors écologiques en faveur des Maculinea, optimisation des techniques de repiquage ou de semis de Sanguisorbe officinale pour la restauration de prairies, prise en compte des Maculinea dans les documents de planification territoriale et les études d’impact et d’incidence, compléments au réseau Natura 2000
  • Sensibilisation et communication : élaboration de documents techniques à destination des services de l’Etat, des porteurs de projets et des bureaux d’études, sensibilisation des acteurs et du grand public, réalisation d’une synthèse de la déclinaison régionale du PNA Maculinea

Les Maculinea en Alsace : 

Maculinea arion (Linnaeus, 1758)
Maculinea alcon rebeli (Hirschke, 1905)
Maculinea nausithous (Bergsträsser, 1779)
Maculinea teleius (Bergsträsser, 1779)

Vous pouvez vous aussi agir en faveur des Maculinea !

Contribuez à l’inventaire régional de papillons protégés et menacés sur les sites du Conservatoire des Sites Alsaciens, à leur périphérie et sur d’autres sites dans la région. Pour participer, rien de plus simple : renseignez vos observations sur le site faune-alsace

Les conseils du prospecteur :

  • savoir reconnaître la Sanguisorbe officinale (si elle est absente, il n’y aura probablement pas l’un des deux Azuré) mais une faible densité de Sanguisorbe est suffisante,
  • contrôler tous les papillons posés sur une inflorescence de Sanguisorbe,
  • ne surtout pas capturer les papillons, ils sont protégés !