Conservatoire des sites Alsaciens

Association foncière pour la conservation de la nature en Alsace

Historique du partenariat

Le partenariat avec EDF pour la conservation des milieux naturels de l’île du Rhin débute vers le milieu des années 1980.

A cette époque, des secteurs ouverts de l’île du Rhin haut-rhinoises, refuges d’orchidées et de papillons devenus rares en Alsace, sont menacés par la recolonisation arbustive et forestière. Ces pelouses sèches attirent d’attention des bénévoles du CSA et doivent être entretenues pour le maintien de la biodiversité qu’elles abritent.

EDF alors concessionnaire des terrains et sensible à la sauvegarde du patrimoine naturel à proximité de ses ouvrages confie au CSA le soin d’entretenir ces milieux fragiles. Des conventions de gestion sont donc mises en place en 1987 pour des pelouses sèches à Rosenau et à Kembs, puis en 1995 à Petit-Landau et Chalampé. Ces conventions sont validées par l’État propriétaire des terrains. Rapidement des inventaires de la faune et la flore sont réalisés et des modalités de gestion définies et mise en œuvre avec le soutien du Conseil Général du Haut-Rhin.

Quelques années plus tard, après la mise en œuvre d’importants travaux de renaturation de pelouses sèches et la réalisation d’un plan de gestion de l’ensemble des sites dans le cadre d’un programme européen LIFE Pelouses sèches relictuelles de France 1998-2002, EDF et le CSA souhaitent donner une nouvelle envergure au partenariat.

Le 28 avril 2002, Claude Kieffer, Président du Conservatoire des Sites Alsaciens et Patrick Sambarino, Directeur du Groupe d'Exploitation Hydraulique Rhin d'EDF, signent une charte de partenariat pour la gestion conservatoire des milieux naturels des îles du Rhin, qui se concrétise en 2004 par la mise à disposition au CSA par un bail civil de près de 800 ha de milieux naturels de l’île du Rhin. Le bail garanti la pérennité des actions de protection et de conservation des milieux rhénans et satisfait les objectifs de valorisation et de protection du patrimoine foncier d'EDF. Il prend également en compte les exigences inhérentes aux activités de production d'électricité.

Par recoupement avec les surfaces déjà gérées en convention, la superficie de terrains gérés par le CSA sur l’ensemble de l’île du Rhin s’élève à 812,5 ha.

Directement dans la foulée, de nouvelles opérations de renaturation de pelouses sèches sont menées grâce à des fonds apportés par le Conseil Général du Haut-Rhin, la Région Alsace et l’Union européenne, c’est le programme LIFE Rhin vivant 2002-2007. Ces travaux de renaturation vise à augmenter les surfaces des pelouses sèches résiduelles dans le but d’accroître la viabilité des populations d’espèces les plus rares et menacées à l’échelle régionale et européenne.

Au cours de ce programme LIFE, des échanges transfrontaliers ont lieu avec le Regierungspräsidium Freiburg, responsable de la conservation des milieux naturels de la Trockenau (ancien lit majeur du Rhin côté allemand). Ils débouchent sur l’élaboration du premier plan de gestion transfrontalier pour 4400 ha de part et d’autre du Vieux-Rhin dans le cadre du projet INTERREG Redynamisation du Vieux-Rhin de 2009 à 2012.

 

Retour

Vue aérienne de l'île du Rhin à Petit-Landau
L'île du Rhin à Petit-Landau. A droite le Vieux-Rhin, à gauche de Grand Canal d'Alsace.

 
Visite du site de Fessenheim lors de la signature du bail civil en 2004.

 

 

Siège et Direction
Maison des Espaces Naturels - Ecomusée
68190 UNGERSHEIM
Tél.: 03.89.83.34.20  
Fax : 03.89.83.34.21

Antenne du Bas-Rhin
1, rue des Ecoles
67850 OFFENDORF
Tél.: 03.89.83.34.10  
Fax : 03.88.59.77.01